Publié le 06/11/2015

Alors que certains albums d'Etienne Daho vont être réédités en 2016, l'artiste revisite sous tous les angles, cet automne, 35 ans de sa carrière où la musique, de l'écriture des chansons aux choix de pochettes, a toujours été abordée comme « un tout » : « Je n'ai pas une vision fragmentée de mon travail, c'est un tout », a expliqué à l'AFP Etienne Daho au sujet de ses pochettes. « La pochette de Pierre et Gilles (auteurs de la photo de « La Notte, la notte », ndlr), la maison de disques n'en voulait pas. Celle de Paris Ailleurs non plus », se souvient Daho, qui a également dû accepter un pudique bandeau sur la jeune femme dénudée de son dernier album pour pouvoir l'afficher dans le métro parisien.

(c) Source : Chante France