Publié le 17/09/2015

L'année dernière, la fille du chanteur français décédé mercredi 16 avait accordé une longue interview au magazine Paris Match, et parlé de son père qu'elle admirait.

«Son regard et sa capacité à analyser sont terrifiants de justesse.» Emmanuelle Béart trouvait bien des qualités à son père Guy Béart, dont elle parlait comme «une des personnes les plus brillantes quej ‘ai connues». «Et puis c'est quelqu'un qui sauve la peau des autres, toujours là, solide, quand quelque chose bascule ou ne va pas.» avait-elle renchéri.

Ayant grandi dans deux familles différentes, l'actrice alternait entre la maison de sa mère «une militante communiste», et celle de son père où «elle pouvait découvrir «Aragon, Brassens ou Pompidou dans la piscine». Cloisonnant ces deux mondes , Emmanuelle Béart parlait peu de la vie de star de son père à sa mère: «Pas question de raconter ça en rentrant à Cogolin (où habitait sa mère NDLR). Donc il y avait déjà une forme de travestissement de la réalité.»

«Va apprendre à t'ennuyer dans ta chambre»

Pleine de reconnaissance, l'artiste avait confié à l'hebdomadaire que Guy Béart l'avait poussée à écrire dès son plus jeune âge: «J'ai commencé à écrire à 13 ans, quand mon père, pendant des vacances passées chez lui, m'a empêchée de sortir et m'a dit d'aller apprendre à m'ennuyer dans ma chambre. Il a d'ailleurs gardé une malle entière de cahiers. Il a dû les lire. Le connaissant, j'en suis sûre. Des malles remplies de cahiers noircis, j'en ai d'autres chez moi.»

Guy Béart, le chanteur de L'Eau Vive ou encore de L'Espérance du temps est décédé hier. Jean d'Ormesson, Bernard Pivot, Alain Souchon: de nombreuses personnalités lui ont rendu hommage.

(c) Source : Le Figaro