Publié le 09/04/2018

Le dernier album de Stromae, « Racine carrée », s'était vendu à 3,5 millions d'exemplaires dans le monde. Mais une pression énorme ainsi qu'une mauvaise réaction à un vaccin anti-paludisme avaient poussé le génie francophone a se retirer de de la lumière des projecteurs. Il s'est confié dans « 19h le dimanche » sur France 2, face à Laurent Delahousse : « J'étais chez moi, à Bruxelles, je voyageais un petit peu. J'avais besoin d'enlever tout ce que j'avais sur les épaules, cette pression qu'amène le succès. J'avais juste besoin de me retrouver, moi, auprès de mes proches. A plus faire forcément de la musique, à ne plus être sur scène non plus ». Pour l'artiste, le rythme a été écrasant : « « C'était quand même un nombre, quand j'y repense, insensé. Un concert tous les trois jours... C'était une superbe expérience mais il y a des souvenirs qui me reviennent que maintenant tellement c'est allé trop vite [...] Je suis arrivé à une limite (...) Même si on vend du rêve, ça reste un métier, et comme dans n'importe quel métier, quand on travaille de trop, on arrive à un burn-out ». Regardez !

(c) Source : Chante France

Mentions légales