Publié le 04/03/2014

Claude Nougaro est décédé le 4 mars 2004, il y a tout juste dix ans. L'heure d'honorer sa mémoire a donc sonné... Alors qu'on pensait que Toulouse s'en donnerait à cœur joie, on apprend qu'aucune célébration officielle ne sera rendue dans la ville natale de l'artiste.

En cause: les élections municipales. L'hommage officiel de la ville à son artiste attendra, non par ingratitude, mais parce qu'aucun candidat à la mairie ne veut être accusé de faire de la récupération politique avec celui qui défendait opiniâtrement son indépendance. Pierre Cohen, le maire sortant (PS) candidat à sa réélection, n'en fait pas mystère: «Il ne devrait rien se passer avant les municipales. [...] Il y a plutôt un travail à faire après. On réfléchit sur de grands événements». L'hommage pourrait être rendu en juillet, ou encore le 9 septembre, jour où Claude Nougaro aurait eu 85 ans.

Statue de Claude Nougaro par Sébastien Langloÿs.

Statue de Claude Nougaro par Sébastien Langloÿs. Crédits photo :

Le célèbre interprète de Toulouse devrait de toute façon être fêté au cœur de sa ville, grâce notamment à une statue en bronze grandeur nature en cours de création. L'artiste toulousain Sébastien Langloÿs réalise la première statue à l'effigie du chanteur. Elle le représente dans la force de l'âge arpentant sa ville d'un pas décidé. Une idée validée, selon ses proches, par sa dernière épouse Hélène et par Cécile, la fille aînée de Claude, dont il chanta la naissance avec Cécile, ma fille. Cette sculpture sera exposée en septembre derrière le Capitole au square Charles-de-Gaulle.

(c) Source : Le Figaro