Publié le 05/05/2015

Benjamin Biolay avait déclaré en 2013, à l'occasion du centenaire de Charles Trenet: «C'est l'inventeur de la chanson française». Fraîchement signé chez Barclay, il a décidé rendre hommage à celui qu'il affectionne depuis sa plus tendre enfance, à travers un disque de douze reprises. En attendant sa sortie prévue le 15 juin, l'interprète de La Superbe dévoile un premier extrait.

Revoir Paris, a été composé par Charles Trenet en 1947, dans l'avion qui le ramenait en France, après une tournée de six mois en Amérique du Nord. Pris du mal du pays, le Fou chantant serait même rentré brusquement sans honorer ses derniers engagements. Véritable ode à la capitale, cette chanson est empreinte d'une nostalgie non feinte. Trenet l'interprète lors de son récital au Théâtre de l'Étoile, à Paris le 29 novembre 1947.

Entouré du batteur Denis Benarrosh et du bassiste Nicolas Fiszman, Benjamin Biolay livre une version de Revoir Paris, langoureuse, avec cordes et solo final de trompette bouchée, un peu plus lente que l'originale.

Biolay est un habitué des albums «tribute». Il avait repris Deuxième Génération puis Miss Maggie sur les disques hommage à Renaud. Dernièrement, il avait enregistré en duo avec Catherine Deneuve, C'est beau la vie de Jean Ferrat.

Charles Trenet, disparu le 19 février 2001, a influencé plusieurs générations d'artistes. Didier Wampas ne jure que par lui et Jacques Higelin lui rendait hommage, il y a dix ans sur scène, avec une série de concerts intitulée Higelin enchante Trenet. Benjamin Biolay sera-t-il à la hauteur? Ce premier extrait le laisse présager. Réponse définitive le 15 juin!

(c) Source : Le Figaro