Publié le 28/10/2020

La chanteuse a révélé l'affaire dans un documentaire pour un média québécois. Interrogée sur le mouvement #MeeToo, qui dénonce le harcèlement sexuel des femmes dans l'industrie musicale et culturelle, Lara Fabian s'est confiée : « Je crois qu'il y a, en tant que femme parfois, un prix que l'on est prêt à payer au nom de certains rêves. Mais au moment où on s'apprête à payer ce prix, on n'imagine pas l'ampleur de la douleur. Moi je l'ai vécu et j'ai appuyé sur le bouton stop ». Tout se serait déroulé il y a 25 ans, au début de sa carrière. « Aujourd'hui je suis capable de me dire : je ne suis pas rentrée dans cette omerta, je ne l'ai pas acceptée, je l'ai dénoncée face à la personne elle-même », a affirmé l'artiste.

(c) Source : Chante France