Publié le 04/09/2020

La scène de la chanson française est orpheline. Annie Cordy, de son vrai nom de son vrai nom Léonie Cooreman, est morte vendredi 4 septembre, à l'âge de 92 ans, près de Cannes, a annoncé sa famille à l'Agence France-Presse. Au fil de sa longue carrière, elle a entonné plus de 700 chansons dont près de 40 tubes qui ont retenti dans les radios et autres shows télévisés.

Née le 16 juin 1928 à Laeken, commune du nord de Bruxelles, elle avait été dans une école de danse dès 8 ans, avant de compléter son apprentissage par des cours de solfège. Elle avait pris le pseudonyme d'Annie Cordy en 1950, repérée par Pierre-Louis Guérin, directeur artistique du Lido à Paris. Elle y rencontre son futur mari, François-Henri Bruneau, dit « Bruno », avait qui elle s'était mariée en 1958.

Elle avait par la suite enchaîné : orchestres, opérette, comédies musicales, chanson, théâtre, téléfilms... Incontestablement, elle a marqué l'univers de la chanson française avec des tubes maintes fois chantés, tels « Tata Yoyo » ou « Cho Ka Ka O ». Annie Cordy était devenue baronne en 2004 sur une décision du roi des Belges Albert II. De très nombreux hommages lui ont été rendus ce vendredi soir sur la toile. Nous avons réuni ses meilleurs tubes pour vous

Cho Ka Ka O




Tata Yoyo




Pince-moi j'hallucine




La leçon de Kazou




Qui qu'en veut ?




Vanini Vanillée




(c) Source : Chante France