Publié le 14/12/2016

Olivia Ruiz l'a confié sur France 2 : « J'avais des rondeurs et j'ai énormément souffert de ça». La chanteuse raconte qu'elle avait une camarade de classe «particulièrement violente» : « on se sentait terriblement seul en rentrant chez soi en se disant : ++Je souffre beaucoup et je n'ai pas envie d'y retourner.++ Juste pour ne pas prendre ça dans la tête. Finalement je crois que je suis encore en train de travailler cette acceptation-là». Olivia Ruiz finit par raconter qu'elle n'avait pas été la seule à vivre cela. « On se disait qu'on était seul au monde mais en fait, on était quelques-unes à morfler. »

(c) Source : Chante France